La technique du Slow Stroke contre l'Ejaculation Précoce

Le 6 Avril 2020
La Technique du Slow Stroke pour faire durer le plaisir

Découvrez la technique du Slow Stroke pour lutter contre l'éjaculation précoce et faire durer le plaisir plus longtemps au lit ! Il s'agit d'une technique efficace pour maîtriser l'excitation et garder le contrôle en toute situation !

Comment le Slow Stroke peut retarder l'éjaculation ?

La montée non contrôlée de l'excitation pendant l'acte est souvent responsable d'une éjaculation précoce. Un homme souffrant de ce problème est plus facilement excitable que la moyenne. Et lors du rapport sexuel, il est de plus en excité et ne peut retenir son éjaculation plus longtemps... Alors si vous êtes dans ce cas, la technique du Slow Stroke peut vous aider à régler ce problème !

Le Slow Stroke est une technique de réeductation sexuelle qui permet de maîtriser plus facilement l'excitation pour faire durer le plaisir. Elle consiste à repérer le point culminant de l'excitation afin de cesser tout mouvement de va-et-vient et diminuer l'excitation. Avec cette technique, vous aurez des rapports plus longs et un contrôle total sur votre éjaculation pour le plus grand plaisir de votre partenaire !

Le principe de la technique du Slow Stroke

La technique du Slow Stroke peut se pratiquer seul lors d'une séance de masturbation. Cette technique consiste à vous masturber jusqu'a ce que vous resentiez l'envie d'éjaculer. A l'instant précis ou vous sentez être proche de l'orgasme, vous devez arrêter la masturbation afin de ne pas éjaculer. Une fois que l'excitation est redevenue normale, vous pouvez reprendre la masturbation jusqu'a la prochaine montée de l'excitation. Ainsi, vous serez capable d'arrêter tout mouvement de va-et-vient avant qu'il ne soit trop tard !

Pour la pratiquer correctement, vous devez apprendre à repérer les signes évoquant l’imminence de l’éjaculation. Chez l'homme, l'arrivée de l'éjaculation peut se traduire suivant plusieurs manifestations physiques.

Voici les principaux signes annonciateurs de l'éjaculation : 

  • Contraction musculaire dans tout le corps
  • Accélération de la respiration
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Forte envie d'accélérer les mouvements
  • Forte envie d'en finir...

Au moment ou vous ressentez l'un ou plusieurs de ces symptomes, c'est le moment d'arrêter la masturbation pour ne pas éjaculer. 

Le but de cette technique est de vous apprendre à mieux reconnaître et anticiper les signes précédents une éjaculation. Pour cela, entraînez-vous régulièrerement en pratiquant le Slow Stroke afin de mieux connaître le fonctionnement de votre corps. Plus vous utiliserez cette technique, plus vous maitriserez votre excitation et plus vous retarderez l'éjaculation !